0637473761 contact@spacebrush.net
ACTUALITÉS

Rennes écarte Le Puy et rejoint le dernier carré – Coupe de France – Quarts – Le Puy-Rennes (1-3)

8views


Le Puy 1-3 Rennes

Buts : Adinany (61e) pour les Ponots // Theate (9e) et Bourigeaud (49e SP, 82e) pour les Rennais 

Le Chaudron n’aura pas suffi.

Sans être brillant, le Stade rennais a échappé au piège tendu par Le Puy (1-3) pour rejoindre Lyon et Valenciennes en demi-finales de la Coupe de France. Une fois le coup d’envoi donné par… Laurent Wauquiez, les Ponots ont mis l’intensité qu’il fallait pour bouger un peu les Bretons, qui ont réussi à frapper d’entrée pour prendre les devants. Si Matis Carvalho a sorti une claquette sécurisante sur la première tentative d’Amine Gouiri, il est resté planté sur ses crampons sur le coup de tête d’Arthur Theate sur un corner tiré par Benjamin Bourigeaud (0-1, 9e). Pas le meilleur scénario pour Le Puy, qui n’a pas lâché et qui a eu les opportunités pour revenir, Jules Meyer butant sur Gauthier Gallon et Mehdi Beneddine envoyant sa reprise au-dessus au bout d’un moment de panique dans la défense rennaise.

Il y avait un vent d’espoir dans un Chaudron chaud, entre les sifflets pour les Rennais et les encouragements pour le Petit Poucet, et finalement un nouveau coup de froid quelques minutes après le retour de l’entracte. Salim Akkal a fait faute dans la surface, laissant Bourigeaud faire le boulot sur penalty avec l’aide de la barre (0-2, 49e). Dans la foulée, Amine Gouiri a manqué la balle de 3-0 et il l’a regretté assez vite, Bryan Adinani (passé par Rennes) venant parfaitement piquer son ballon au-dessus de Gallon pour relancer la partie et enflammer le Chaudron (1-2, 61e). Le public y a cru en voyant les amateurs confisquer le cuir et camper devant la surface rennais jusqu’à que les Rouge et Noir ne signent une action de classe, Bourigeaud se retrouvant à la conclusion d’un joli une-deux avec Arnaud Kalimuendo pour s’offrir un doublé et tuer le suspense (1-3, 82e). La fin d’une belle aventure pour les Ponots, qui n’auront pas démérité en parvenant à rivaliser avec les Bretons.

Trois demi-finales de Coupe de France sur quatre participations pour Julien Stéphan sur le banc du Stade rennais, ça commence à ressembler à une compétition doudou.



Source

Leave a Response