0637473761 contact@spacebrush.net
ACTUALITÉS

Nuno Mendes, le pion manquant ? – Ligue 1 – J24 – Monaco-PSG

3views



C’est un petit évènement au Paris Saint-Germain : pour la première fois depuis plusieurs semaines, l’avenir de Kylian Mbappé n’est plus le seul sujet de conversation. De retour sur un terrain de Ligue 1 dimanche dernier, lors du nul face au Stade rennais, Nuno Mendes a redonné le sourire à tout le peuple parisien. Attendu depuis de longs mois, le retour du latéral gauche portugais est perçu comme LA bonne nouvelle par nombre de suiveurs du club. Et pour cause : plus qu’un latéral gauche, membre de l’équipe type de Ligue 1 des deux dernières saisons et meilleur espoir de la saison dernière, c’est un nouveau pion qui s’installe sur l’échiquier tactique de Luis Enrique. Un pion qui manquait.

Luis Enrique veut prendre son temps

Les attentes autour du retour de Nuno Mendes sont à la hauteur de la durée de son absence. Blessé le 30 avril 2023 face à Lorient, opéré aux ischio-jambiers fin septembre, le Portugais a manqué dix mois de compétition, laissant Lucas Hernandez (plus central que latéral) occuper le couloir gauche de la défense parisienne, un peu par défaut. Une attente qui a pris fin, face à Rennes, donc. « Je suis très heureux, je me sens bien. Quand je suis entré, j’ai entendu les supporters qui chantaient mon nom, c’était du bonheur ! C’était le jour prévu et je suis content », a sobrement savouré le principal intéressé, après la rencontre, au micro de PSG TV. Et il n’était pas le seul à être heureux.

« Nuno Mendes est la nouvelle la plus positive de la soirée, quel que soit le match », appréciait ainsi Luis Enrique. Visiblement ravi, l’Espagnol a toutefois préféré rester prudent : « Il est encore loin de sa meilleure forme. Nous devons lui donner des minutes et de la confiance petit à petit. Car, quand vous avez été blessé pendant d’aussi longs mois, ce n’est pas seulement une question physique – il est parfait, d’ailleurs, physiquement –, mais c’est aussi une question mentale, de confiance. » Une confiance qui semblait être au rendez-vous sur la vingtaine de minutes jouée par le Portugais, dont le naturel offensif n’a semble-t-il pas disparu.

Un onze chamboulé ?

Avec Nuno Mendes, le PSG tient enfin le pendant à gauche d’Hakimi à droite : à savoir un latéral hyperoffensif, contre-attaquant, mais aussi capable d’accélérer le jeu sur des phases de possession. Ce qui suppose toutefois d’avoir des milieux travailleurs, capables de colmater les brèches. À condition de retrouver la forme, Manuel Ugarte pourrait être ce joueur. Le retour de Nuno Mendes permettrait aussi à Luis Enrique de réaxer durablement Lucas Hernandez, dont le tempérament ferait du bien à la gauche de Marquinhos. Mais l’Asturien est-il prêt à déséquilibrer autant sa défense ? Depuis son arrivée, Luis Enrique a en effet souvent expliqué qu’il acceptait de voir sa ligne défensive désarticulée par les montées d’un latéral. Mais deux ?

À la veille d’affronter l’AS Monaco à Louis-II, le sujet s’est justement invité en conférence de presse. Interrogé sur la possibilité de voir Achraf Hakimi et Nuno Mendes titulaires d’entrée, l’Espagnol n’a pas démenti : « Bien sûr, pourquoi pas ? Les grands joueurs peuvent toujours jouer ensemble. Nuno Mendes est un joueur très efficace à son poste. On veut faire jouer les meilleurs joueurs à leurs postes et créer une synergie. On a plus de choix, on peut jouer plus vers l’avant et vers l’arrière, c’est très intéressant d’avoir cette option. » Reste à savoir si le Portugais sera titularisé ce vendredi face à l’AS Monaco, pour engranger de la confiance avant le huitième de finale retour de C1 sur la pelouse de la Real Sociedad, mardi. Ou si Luis Enrique gardera son nouvel atout dans la manche encore quelques jours.



Source

Leave a Response