0637473761 contact@spacebrush.net
ACTUALITÉS

Le PFC lésé par la programmation de D1 Arkéma ? – D1 Arkéma – J13 – Paris FC-Le Havre

5views



Décidément, la D1 Arkéma a un problème de programmation.

Initialement prévue le 19 janvier dernier, la rencontre entre le PFC et Le Havre avait été reportée en raison du gel présent au stade Charléty. Aujourd’hui, la rencontre a été fixée au 6 mars prochain, à la plus grande surprise de l’équipe à domicile. Dans un communiqué publié dans la journée, le club parisien s’est insurgé d’une telle décision, qui intervient sans même que le match n’ait encore d’horaire fixe : « Nous avons pris connaissance du report du match nous opposant au Havre AC à la date du mercredi 6 mars 2024. À 8 jours de l’événement, nous n’avons toujours pas reçu de notification officielle pour l’horaire (en attente de la retransmission télé) ». Au-delà d’être quelque peu pris de court par la proximité de l’événement, le club de la capitale dénonce surtout une certaine injustice, pour une date qu’elle considère comme « pas opportune ».

En effet, l’actuel troisième du classement souligne l’enchaînement de matchs que vont devoir assumer ses internationales, qui vont « effectuer 4 matchs en 10 jours », tout autant que le fait que « la santé physique des joueuses n’est pas respectée à l’aube d’une grande compétition en France ». Des mots forts, accompagnés de remarques sur le manque d’équité sportive d’une telle décision, ce match à rejouer prenant place à quatre jours de la demi-finale de Coupe de France, « match d’une importance capitale pour le club », face au PSG qui plus est. « On peut soulever l’iniquité entre les 2 clubs, qui vont préparer ce match dans des conditions très différentes » note ainsi le communiqué. Le préjudice est aussi à trouver du côté des tribunes, puisque le PFC regrette de n’avoir que huit jours pour communiquer dessus, sans même pouvoir indiquer d’horaire, réclamant ainsi que « la Commission des compétitions de la Fédération française de football prenne un peu mieux en compte les soucis des clubs et des joueuses ».

Comme mis en avant par le club, la décision est d’autant plus étonnante que le calendrier du PFC s’est largement dégarni après son élimination en Ligue des champions.





Source

Leave a Response