0637473761 contact@spacebrush.net
ANALYSES

la relation Maroc-France est “exceptionnelle, singulière et enracinée dans l’histoire” selon Nasser Bourita – Telquel.ma

44views


Cette réception a été l’occasion pour Nasser Bourita d’accueillir son “collègue”, le ministre des Affaires étrangères français Stéphane Séjourné, en visite de travail au Maroc. “Il s’agit de sa première visite en tant que ministre des Affaires étrangères en direction du Maroc, et également sa première en Afrique”, a rappelé Bourita.

Le responsable a également souligné que “la relation maroco-française est une relation forte, exceptionnelle et singulière, enracinée dans l’histoire et basée sur des intérêts mutuels dans tous les domaines”. Il a également insisté sur le fait que “cette relation est une relation d’État à État, supervisée et suivie par les chefs des deux États, le roi Mohammed VI et le président français Emmanuel Macron”, soulignant que “la base de cette relation est cette supervision par les chefs des deux États”.

Bourita a affirmé que “la France est un partenaire exceptionnel pour le Maroc sur les plans politique, économique et humain”, ajoutant que “cette relation connaît actuellement un renouvellement et un développement, que ce soit en termes de contenu, d’acteurs ou d’approche, afin de suivre les évolutions auxquelles les deux pays et le monde sont confrontés”.

Le ministre a ensuite poursuivi : “Le Maroc est devenu un pôle de stabilité et une puissance politique régionale importante, un acteur clé dans sa géographie, que ce soit en Afrique du Nord, dans l’Atlantique ou dans le monde arabe, islamique en général, grâce aux réformes entreprises par le roi Mohammed VI sur les plans économique et politique, offrant des opportunités à ses partenaires. Le Royaume est un partenaire recherché et apprécié par les grandes puissances à l’échelle internationale.”

Nasser Bourita a alors appelé à “renouveler et de développer la relation maroco-française selon les principes du respect mutuel, de l’ambition et de la coordination”, soulignant que “l’importance de bien préparer les futures échéances a été confirmée lors des discussions, en soutenant les visites sectorielles mutuelles, avec un certain nombre de visites programmées dans les semaines à venir, et en explorant des accords, des annonces ou des initiatives pour renforcer cette relation”.

Nous avons également discuté de l’impact des attaques israéliennes sur la bande de Gaza et de leurs conséquences humanitaires désastreuses, avec la nécessité d’un arrêt immédiat des tirs et de ne pas déplacer les Palestiniens, ainsi que la fourniture d’aide au peuple palestinien. Nous mettons en garde contre toutes les pratiques et décisions qui pourraient augmenter les tensions autour de la mosquée Al-Aqsa et à Jérusalem, en particulier à l’approche du mois de Ramadan”, a-t-il ajouté.

Enfin, le ministre marocain a conclu : “Nous avons discuté de la manière de travailler ensemble de manière coordonnée en Afrique et dans la région du Sahel, surtout compte tenu de nos intérêts convergents dans la région. Le partenariat maroco-français continue sur des bases solides et se renouvelle constamment tout en préservant les bases historiques et humaines fortes entre les deux parties, et en tirant parti des acquis du partenariat depuis des décennies, ainsi que de la manière de les adapter à la nouvelle réalité nationale et internationale. Cette visite est importante dans le cadre des préparatifs pour les prochaines échéances entre les deux parties.”



Source

Leave a Response